Les impressions d'une première participation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeanny et Jean Pierre

Impressions d’une première participation

 

Première participation aux Journées Maxime Brégeron pour Jean-Pierre Dekeyser et sa compagne, tout nouveaux adhérents à l’ACC. Jean-Pierre nous livre ses impressions.

 

     Je ne sais par où commencer, je dirais : Nous avons découvert une nouvelle famille et l'amitié d'un groupe. Première rencontre, sur le parking, Michel Dautresme, notre ex-président. Ne le connaissant pas je me suis dit : c'est le "relations extérieures" de l'amicale. Il parle avec les mains toujours en mouvement, très bonne introduction. Ensuite, Georges Longy et Joël Grandjean à l'accueil, un peu réservés au départ. On s'installe dans notre "home" et dès le premier repas, en regardant les couples, on se disait : mais qui des deux est cardiaque parce que çà ne se voit pas sur les visages. Très vite nous avons été abordés par l'un et par l'autre et nous avons ressenti l'accueil de Dames et de Messieurs atteints d'un problème de santé mais décidés à continuer leur activité de cyclo et de mode de vie en se disant : encore une bonne journée, demain c'est demain. L'impression permanente qui ressortait du groupe, des cardios... amoureux du bien vivre sans penser au lendemain et chaque jour de nouvelles affinités se précisaient au grand plaisir de ma compagne Jeanny. Un personnage nous a séduit : Michel notre "Papy" à cheval entre les 80 et 90 printemps qui à distance à table levait son verre avec moi pour trinquer et qui me disait ensuite : je suis content de t'avoir rencontré... bien sur, notre 1er chiffre commence à tous deux par un 8, çà fait plaisir et c'est un plaisir partagé.  

    L'impression que j'ai de l'amicale, vous êtes des professionnels de la communication parce que lorsque j'ai découvert par hasard l’existence de l'amicale, je suis allé sur l'ordi rechercher le site et j'ai été séduit par le réalisme des infos et la réponse aux questions. S’agissant du programme de la semaine ; nous n'oublierons pas la dizaine de crevaisons du premier jour et toujours avec le sourire des réparateurs "mâles" embauchés pour la circonstance. C'était je crois des chambres à air "cardiaques". Lorsque j'ai eu connaissance de l'amicale sur l'ordi je me suis dit : il faut aller à l'A.G. pour faire connaissance. J'ai demandé à Jeanny si elle connaissait Arcachon, elle m'a dit : non. Conclusion, on y va. C'est tout simple tu vois ... Alors, rendez-vous en Alsace et en Bretagne, les plages de Normandie je ne crois pas parce que nous avons également les sorties avec notre club local (10 VAE sur 90 membres) et nous avons "fait" "Du mont St-Michel à Brest".

Version imprimableVersion imprimable | Plan du site
© AMICALE DES CYCLOCARDIAQUES